Internet tu es, Internet tu seras

Cela fait deux semaines que l’expérience Huis Clos sur le Net est terminée et déjà, ce phénomène s’est quelque peu éteint. Les projecteurs ne sont pas restés longtemps sur Twitter et Facebook ainsi que sur les journalistes qui ont pris part à ce test grandeur nature. Pourtant, le bilan de cette expérience doit être établi sur le long terme. Car une semaine sans média traditionnel, c’est bien mais savoir quel impact cela peut avoir sur les journalistes ayant pris part à l’expérience mais également sur ceux qui ont suivi celle-ci, c’est mieux.

Par Grégory, il y a

Monsieur Merckx, je ne vous suis plus…

Je vous ai tant admiré, monsieur Merckx. Bien sûr, je n’étais pas né à l’époque de vos exploits et de vos envolées sur les cols de la Grande Boucle. Je ne suis qu’un simple amateur de cyclisme qui a vécu vos épopées en solitaire via le petit écran. Et je comprends pourquoi vous avez été élu sportif Belge du siècle. Personne ne peut vous contester ce titre.

Par Grégory, il y a

Gratuit, c’est fini… Et dire que c’était le mot de mes premiers amours…

Internet, c’est quand même bien. Tout un réseau de gens et d’informations s’entremêlant, s’échangeant des contacts et des nouvelles, s’informant, se divertissant… Et tout cela, à moindre coût. Du moins, c’est ce que tout le monde allait croire durant quelques années dorées où le net allait offrir tout et tout de suite. Gratuitement, à l’oeil, pour pas un rond. Et puis, au fil des mois, les médias ont découvert qu’il était de moins en moins viable d’offrir (légalement ou illégalement) tout un contenu culturel ou informatif au public sans aucune rémunération pour les producteurs. Je ne vais pas parler ici de la loi Hadopi ou de la licence globale qui a déjà fait tant débat en Belgique et en France car je ne connais pas encore réellement les tenants et les aboutissants que pour me permettre un papier sur ce sujet. Je tiens surtout à parler de la gratuité de l’information.

Par Grégory, il y a

72 heures chrono

En réalité, ça ne devrait pas être 72 heures mais je trouvais que ce titre avait de la gueule. Bref, cela fait donc trois jours que cinq journalistes de radios francophones (Belgique, Suisse, France et Canada) sont coincés dans un gîte du Périgord pour découvrir les bienfaits de la campagne et de la vie en solitaire mais aussi et surtout pour connaître les effets de Twitter et Facebook sur le petit monde de l’information et du journalisme. Et finalement, ils en ont fait du chemin même si la pression médiatique est quelque peu retombée.

Par Grégory, il y a

Tout ça pour une pomme?

J’avoue, je me confesse. J’étais un des nombreux geeks à attendre l’arrivée de cette fameuse tablette Apple. La « keynote » (nom offert aux conférence de Steve Jobs, patron de la marque à la pomme) de ce 27 janvier s’annonçait épique et révolutionnaire. La presse internationale offrait une large page à l’annonce de ce futur outil qui s’annonçait comme l’un des plus attendus de ce début d’année. Des lives, commentés et vidéos, des photos « en veux-tu, en voilà », et plein d’autres informations. De quoi frôler l’indigestion.

Par Grégory, il y a

Nord-Sud: le choc des photos

Cet après-midi, à l’hôtel de ville de Bruxelles. Sous le regard de Freedy Thielemans, bourgmestre de la capitale belge, le cycliste Philippe Gilbert reçoit enfin son trophée national du Mérite Sportif, attribué il y a quelques mois pour sa saison exceptionnelle ponctuée par un succès sur le Tour de Lombardie, dernière grande classique cycliste de l’année. Le coureur wallon est également honoré par le prince Philippe qui lui remet cette fameuse statuette, qu’un sportif belge ne peut recevoir qu’une fois dans sa carrière.

Le journaliste solitaire

Avez-vous déjà entendu parler de cette nouvelle « ferme des journalistes »? Non, je ne parle pas ici de la nouvelle émission ô combien… Non, je ne trouve pas d’adjectif correct. Bref, je ne parle pas de la nouvelle Ferme de TF1 mais bien d’une autre forme d’émission-réalité. Cette fois, cela se passera principalement à la radio. Cinq journalistes français, québécois, belge et suisse habiteront une petite maison du Périgord, en France, durant cinq jours et ne seront équipés que d’ordinateurs leur offrant l’accès à… Facebook et Twitter. Seulement ces deux sites de réseaux sociaux.

Par Grégory, il y a

A long time ago…

Il y avait bien longtemps que je n’avais pas écrit sur ce blog. Par manque de temps principalement. Vous me direz qu’il s’agit d’un argument bateau après avoir écrit… deux articles. Allez, trois à tout casser… Et pourtant. Ma vie d’étudiant a pris le dessus et ces derniers examens ont tout de même confirmé la tendance qu’une nouvelle vie s’amorce.

Par Grégory, il y a