Merci 2014, bien vite 2015

Enfin, nous arrivons à l’aube de cette année 2015. Non pas que 2014 m’ait déçu. Je suis simplement un éternel optimiste, cherchant la moindre possibilité de découvrir le futur. Et cette prochaine année me donne encore plus envie d’aller de l’avant. Il y eut déjà de belles exquises de cet Lire la suite…

Par Grégory, il y a

Le tweet, c’est bien; L’info, c’est mieux

Je suis quelque peu insomniaque pour le moment. Je profite donc pour me faufiler sur la toile et plus précisément dans la Twittosphère. Les virées nocturnes dans le monde du petit oiseau bleu, ce n’est pas ce qu’il y a de plus classe mais c’est lorsque le soleil s’est couché que les messages les plus déroutants apparaissent…

Par Grégory, il y a

Quand Facebook détrône Google

On ne peut plus le nier: les réseaux sociaux sont désormais de véritables canaux d’information. Le grand public avait pu découvrir les prémices de cette évolution grâce à l’expérience « Huis clos sur le net », au début du mois de février, et pourtant, la situation a déjà changé. Elle avait déjà évolué bien auparavant… Seuls quelques journalistes chevronnés de la presse écrite osaient remettre en cause le nouveau statut de ces sites internet.

Par Grégory, il y a

L’info-spectacle, ça claque

Me voici revenu d’une courte semaine hors du plat pays et plus précisément, aux Etats-Unis. Vous conter mes aventures à New York ne vous intéressera certainement pas. Je préfère ainsi me pencher sur les informations américaines, diffusées avant tout par les grandes chaînes nationales que sont ABC, CBS, NBC et Lire la suite…

Internet tu es, Internet tu seras

Cela fait deux semaines que l’expérience Huis Clos sur le Net est terminée et déjà, ce phénomène s’est quelque peu éteint. Les projecteurs ne sont pas restés longtemps sur Twitter et Facebook ainsi que sur les journalistes qui ont pris part à ce test grandeur nature. Pourtant, le bilan de cette expérience doit être établi sur le long terme. Car une semaine sans média traditionnel, c’est bien mais savoir quel impact cela peut avoir sur les journalistes ayant pris part à l’expérience mais également sur ceux qui ont suivi celle-ci, c’est mieux.

Par Grégory, il y a

Monsieur Merckx, je ne vous suis plus…

Je vous ai tant admiré, monsieur Merckx. Bien sûr, je n’étais pas né à l’époque de vos exploits et de vos envolées sur les cols de la Grande Boucle. Je ne suis qu’un simple amateur de cyclisme qui a vécu vos épopées en solitaire via le petit écran. Et je comprends pourquoi vous avez été élu sportif Belge du siècle. Personne ne peut vous contester ce titre.

Par Grégory, il y a