J’avoue, je me confesse. J’étais un des nombreux geeks à attendre l’arrivée de cette fameuse tablette Apple. La « keynote » (nom offert aux conférence de Steve Jobs, patron de la marque à la pomme) de ce 27 janvier s’annonçait épique et révolutionnaire. La presse internationale offrait une large page à l’annonce de ce futur outil qui s’annonçait comme l’un des plus attendus de ce début d’année. Des lives, commentés et vidéos, des photos « en veux-tu, en voilà », et plein d’autres informations. De quoi frôler l’indigestion.

Le nouvel iPad fait des vagues... sans convaincre.

Le nouvel iPad fait des vagues... sans convaincre.

Et pourtant… Nombreux spécialistes de l’informatique, et des produits d’Apple, ont montré leur déception face à cette fameuse tablette, nommée iPad. Certains y voient un gigantesque iPhone quelque peu remanié, d’autres y découvrent une plateforme innovante qui permettra de lire sans difficulté livres, vidéos et musiques. Mais où est vraiment l’innovation? Quelle est cette « chose en plus » qui permettra à l’iPad de se distancer de ses concurrents? On ne la voit pas vraiment. Si ce n’est sa taille (10 pouces) et son poids (à peine 700 grammes).

Bref, Apple a presque réussi son coup. Le buzz quant à cette tablette a débuté depuis plusieurs semaines et les photos et vidéos montées ont fait le tour du net, sans que personne ne découvre réellement à quoi ressemblait cet iPad. Tout le monde attendait avec impatience cette « keynote » mais rien n’a vraiment filtré. Pourtant, les fans d’Apple ont été déçus de ne pas connaître de mise à jour pour l’iPhone ou pour l’OS Léopard. Tant pis, Steve Jobs est heureux, il a réussi un magistral coup de marketing. Car bon nombre de fans sont déjà prêts à acheter le petit appareil, vendu dans seulement 60 jours aux Etats-Unis.

En Angleterre, on s’est pourtant déjà amusé à parodier l’iPad. Car en anglais, « pad » veut également dire… « tampon ». Les femmes anglaises sont ravies. La preuve avec cette vidéo qui fait déjà le tour de la toile.

Catégories : Le blog

Grégory

30 ans, journaliste web pour la télévision locale BX1, rédacteur en chef adjoint de CyclismeRevue et co-directeur de RadioKawa.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *